Par Louis Alexandre de Froissard le 9/02/20

2020 le retour en fanfare du Bitcoin?

Tous les ans on parle de cryptomonnaies, et si 2018 a été l’occasion d’une correction fort utile, 2019 a marqué un tournant. et si 2020 signait le retour en fanfare du Bitcoin?

NB au 30/03/2020 : La survenance de l’épidémie de Coronavirus nous a donné des points d’entrée insoupçonnés depuis quelques semaines. En profiter pour rentrer progressivement prend tout sons sens…

Charnière

 

Le Bitcoin aborde une année charnière avec une augmentation sensible de son coût de Minage. Comme vous le savez la quantité de Bitcoin est limitée à 21 Millions. Tous les 210.000 blocs créés, le coût de la création de Bloc double, ou si vous préférez, avec le même temps passé vous en créez 2 fois moins c’est ce que l’on appelle le Halving. Aux environs de mai 2020 c’est ce qu’il se passera, diminuant la ressource disponible.

Et quand le Bitcoin monte, beaucoup de crypto-monnaies suivent… il y a une véritable corrélation entre elles. Donc une hausse de la classe de crypto-actifs.

Légende : les 2 Halving précédents (11/2012 et 7/2016) ont été le prélude à de forte hausses.

Nous en parlions début janvier à nos clients et déjà un hausse de 10/15% a été enregistrée sur le BTC, entrainant dans son sillage les autres cryptomonnaies.

Une chose est sure, la volatilité n’est pas prête de baisser donc il est plus prudent de toujours prendre le temps de rentrer progressivement et d’arbitrer ses plus-values si besoin.

 

 Environnement  juridique et règlementaire

 

En France la Loi Pacte met des règles en place pour construire une régulation favorable à son émergence :

  • Visa pour une émission en crypto-monnaies (ICO)
  • Statut de PSAN (Prestataire de Service en Actifs Numériques)
  • Intégration du BitCoin dans les contrats d’assurance-vie.

Enfin, pour terminer, il faut noter que le Bitcoin est un actif de diversification. Sa corrélation avec les autres actifs financiers est très faible : souvent moins de 2%. Comme l’Or il peut être une source de protection de portefeuille.

Comme nous le disions en 2016, si l’Or a pu représenter 5% d’un portefeuille comme protection dans les périodes incertaines, Répartir ce pourcentage à 3% pour l’OR et 2% pour les Crypto-monnaies peut sembler opportun.

Toutefois pour cet actif hautement volatil, un achat régulier automatisé semble la bonne pratique. Certains le voient à 100.000 $ (comme Jonathan Herscovici ex WeSave) , d’autre prédisent un effondrement total (TradingView Mr Rener). 2020 devrait nous donner une bonne vision sur son potentiel.

 

Il s’agit de notre opinion et non d’un conseil d’investissement. Si cela vous intéresse, nous saurons vous aiguiller vers les spécialistes, notamment ceux avec qui nous avons monté une MasterClass en Octobre 2019 dans le cadre de Fin&Tech Summit.

Achevé de rédiger le 7 février 2020

A propos de l'auteur
Louis Alexandre de Froissard
Prendre rendez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *