Comment faire de la plus-value à coup sûr ?

 

Vous avez un objectif de retraite ou un souhait de vous constituer un capital pour un horizon compris entre 8 et 15 ans ? Connaissez-vous cette méthode qui vous permet à coup sûr d’être en plus-value sur vos placements au terme ? Et bien pour vous, nous allons la détailler ci-dessous et vous verrez qu’elle s’applique à beaucoup d’actifs, qu’il s’agisse d’actions, d’immobilier, voir même de cryptomonnaies !

 

1 La stratégie lors des versements

Comme vous le savez, lorsqu’on a un objectif de revenu à terme ou de capital à une date donnée, il faut convenir d’une stratégie de versement. Souvent, on calcule le capital nécessaire à déposer sur un produit financier avec un rendement estimé et on espère que a terme, le capital sera celui que l’on a anticipé.

Autre méthode : Lorsque l’on ne bénéficie pas de la totalité du capital nécessaire immédiatement, on complète le versement initial d’un versement complémentaire régulier ou d’un versement occasionnel.

Exemple :

Combien doit placer un individu qui souhaite :

  • obtenir 150 000€
  • au terme d’une durée de 15ans
  • avec un taux de 2,5% ?

Réponse : => 150 000 / (1,025 ^15) = 103 569,83€ Donc globalement il doit mettre 104 K€ au début.

Notre expérience montre que plus le sous-jacent (produit financier choisi ou actif sur lequel s’investit les fonds) est volatil, plus il est important de fractionner les versements.

Autant sur un PEL nul besoin de se contraindre à faire des versements mensuels si l’on dispose de la somme. Au départ il suffit juste de laisser le placement servir son rendement garantie.

Par contre si il s’agit d’actions ou d’autres supports sujets à variation, il convient de fractionner le plus possible l’ensemble de ses versements.

Lorsque l’on investi dans l’immobilier, en imaginant que l’on puisse acquérir des fractions d’un immeuble (Une part de SCPI par ex.), un versement annuel ou trimestriel suffit amplement.

Si l’on commence à investir sur des supports actions, cotés sur les marchés financiers, un investissement mensuel semble être la norme.

Si l’on investit dans des cryptomonnaies, il serait cohérent de viser un investissement hebdomadaire voir quotidien si cela est possible.

Donc pour résumer, concernant les stratégies de versement, le secret réside dans le fractionnement qui doit être d’autant plus fort que l’actif est volatil.

La volatilité extrême du sous-jacent nous amène à fractionner au maximum l’investissement. Par exemple nous pouvons mettre en place un achat quotidien ou hebdomadaire voir mensuel.

2 La sécurisation des plus-values et une astuce…

Une fois que l’on a déterminé la stratégie de versement, il est important de ne pas s’arrêter là. En effet imaginons que à quelques années du terme, le sous-jacent dans lequel on a choisi d’investir connais une très forte baisse.

Alors que 2/3 voire 3/4 de l’épargne a été investie de manière astucieuse, la majeure partie de notre investissement se retrouve à risque.

Il est donc cohérent de régulièrement (rythme bi-annuel par exemple), mettre de côté les plus- values réalisées par les versements fractionnés. De même, à l’approche du terme (si terme il y a – ce qui n’est pas le cas du PER In à sortie progressive) on sécurisera également le capital.

On choisira pour se faire le support le plus adapté selon l’enveloppe choisi (fonds euros pour les contrats d’assurance vie, livret ou SICAV monétaires pour l’immobilier, stable coin ou jeton stable pour les crypto monnaies)

Vous comprenez que de cette manière plus on approche du terme, plus la plus-value sera sécurisé pour être disponible pour notre investissement ou notre retraite.

 L’astuce ? Pour faire un peu plus de plus-value il devient nécessaire de s’impliquer un peu et ce de 2 manières complémentaires :
– lorsque le sous-jacent à fortement corrigé : il convient de ré-allouer du risque (un peu de gestion active) partiellement.
– si on a ré-alloué vers du risque, il convient de le réduire une fois l’objectif de plus-value atteint. (Attention pas de réinvestissement sans un objectif précis pour sortir : 7%,10%, 15% ou plus)

3 Sur quels actifs appliquer cette stratégie ?

 

Le premier exemple qui vient à l’esprit est le contrat d’épargne retraite (PER In). D’ailleurs la plupart du temps cette stratégie vous permet d’aller chercher un peu plus de performance que votre profil ne le laisse supposer. En effet si le stock se sécurise peu à peu, vous pouvez garder du risque dans le versement régulier notamment à plus de 5 ans de l’échéance souhaitée.

=> Donc pour votre PER Individuel, choisissez une allocation particulièrement adaptée à votre objectif. Nous pouvons vous y aider.

 

Nous pouvons aussi mettre en place une épargne régulière immobilière :

Les SCPI par exemple se sont organisées depuis quelques mois pour pouvoir accueillir une épargne régulière débutant à 150 € par mois la plupart du temps. En fonction de votre capacité d’épargne cela vous permet de choisir une ou plusieurs SCPI et vous autorise à vous constituer une épargne retraite de manière astucieuse et beaucoup plus simple que l’acquisition d’un appartement en direct.
Pour ceux qui nous reprocheraient l’absence d’avantages fiscal dans cette stratégie, nous pourrons leur opposer le fait qu’il est tout à fait possible d’acquérir de la nue-propriété de SCPI avec une période longue de non imposition des revenus et un effet de levier majeur.

Comparer l’acquisition régulière de nue-propriété de SCPI avec un investissement de défiscalisation (défiscalisant) est sans appel. L’acquisition de nue-propriété ou régulière de nue- propriété est la plupart du temps bien plus efficace.

Évidemment ceux qui me connaissent m’ont vu venir : je vais terminer par les cryptomonnaies. Mettre en place un plan d’épargne Bitcoin ou un Plan d’Epargne Cryptomonnaies est tout à fait possible aujourd’hui. Il est même particulièrement simple à mettre en œuvre grâce a l’ingéniosité d’un certain nombre de plateforme.

La volatilité extrême du sous-jacent nous amène à fractionner au maximum l’investissement.
Par exemple nous pouvons mettre en place, vous concernant, un achat quotidien ou hebdomadaire voir mensuel, et ceci a très peu de frais. De plus il est tout à fait possible de sécuriser les plus-values effectués soit en liquidités (mais il y a un frottement fiscal) soit en faisant l’acquisition d’un jeton stable.

 

Conclusion :

Comme vous pouvez le constater la stratégie d’une part, la location d’actifs d’autres part viennent compléter l’expertise des collaborateurs et associés de Montaigne Conseil et Patrimoine.

Pour bénéficier de cette dernière, il n’y a pas besoin de transférer vos contrats ou votre épargne. Il suffit juste de choisir un forfait, ou un abonnement pour pouvoir piloter vos projets grâce à une étude personnalisé et accompagnée par une équipe d’experts.

Pour souscrire un forfait cliquez sur le lien.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *