Par Louis Alexandre de Froissard le 30/04/20

Débloquer l’épargne retraite Loi Madelin ?

Entre inquiétude et aubaine !

 

Loi Madelin rachat

Bruno Le Maire (R) lors d’un débat COVID-19 à l’Assemblée (Photo AFP)

Bruno Le Maire l’a annoncé hier devant la Commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale : les indépendants pourront débloquer l’épargne retraite « Loi Madelin ». Même si nous n’en n’avons pas encore les détails précis, nous pensons qu’il est utile de vous partager nos conseils concernant cette initiative. Sur ce blog il y a plus de 10 articles qui perlent de Loi Madelin notamment ICI dans la comparaison avec le PER.

  1. Une aide à court terme

 

C’est un classique en France de tout plan de relance de l’économie : débloquer l’épargne !

Oui les français épargnent naturellement beaucoup, comme le montre la statistique INSEE de ce lien, et ce depuis longtemps. SI l’on peut compter sur un taux habituel de 15% en temps normal il a été de 35% en mars 2020 !

Aussi l’Etat qui veut relancer la consommation va, à notre avis, prendre des mesures de court et moyen terme pour relancer la consommation. Nous parions sur :

  • Déblocage de l’Epargne Salariale (PERCO sous condition)
  • Retraits facilités sur assurance-vie
  • Prime à la casse pour les voitures neuves peu polluantes
  • Raccourcissement du délai du rappel des donations (10 ans, ou 8 ans ?)

Mais le Gouvernement doit aussi tenir compte de ses choix sanitaires (et de ses manquements ?) qui ont arrêté l’économie brutalement et par conséquence mise à l’arrêt. Un certain nombre de professions sont donc sans aucun revenu :

  • Professions libérales médicales et paramédicales
  • Restaurateurs et hôteliers
  • Artisans, Commerçants

Pouvoir débloquer l’épargne accumulée sur son contrat Loi Madelin (qui est normalement déblocable en rente) sera une possibilité. Elle permettra ainsi à certains de vivre ou de choisir de ne pas se payer pendant une période. C’est une décision demandée par les indépendants et elle est compréhensible. (Le PERP et le PER seront-ils eux aussi concernés ?)

Toutefois il faudra s’en servir avec intelligence et tempérance pour ne pas se retrouver démuni à la retraite sans fonds sur son contrat Loi Madelin (ou PER) et devoir prolonger son activité plus que de nécessaire…

NB au 11/05/2020 :

L’ANACOFI a proposé plusieurs pistes de réflexion concernant un nouveaux cas de rachat anticipé dans son communiqué de presse du 22/04/2020 :
– Limitation à un seuil de 12 000€ ;
– Rachat possible uniquement sur le fonds en euros ;
– Exonération de prélèvements fiscaux.

  1. Un effet d’aubaine….

 

Qui va profiter de cette possibilité offerte ? Ceux qui sont en difficulté uniquement ?

Il peut être tentant de profiter de cet effet d’aubaine pour récupérer des fonds et consommer. Gageons que cela ne concernera qu’une minorité d’entre eux, mais les épargnants qui opteront pour ce choix court-termiste auront des lendemains difficiles. Nous pensons donc que le gouvernement pourra, dans des décrets complexes à souhait, limiter cette faculté ou du moins l’encadrer.

Et si ce n’était pas le cas, et que vous pouviez profiter de ce moment pour faire un vrai bilan de votre contrat d’épargne retraite Loi Madelin ?

 

  1. …ou le moment de faire un point ?

 

Si la faculté de rachat est ouverte, et ce à des conditions fiscales et sociales correctes, ce sera l’occasion de faire un point sur son contrat et la préparation de la retraite :

  • Que vaut mon contrat ?
  • Est-il adapté à mon projet de retraite ?
  • Puis-je en racheter une partie et faire un projet immobilier avec recours à l’emprunt ?
  • Un PER ou une autre solution d’épargne ne serait-elle pas plus adaptée…
  • etc…

Nous pouvons vous accompagner sur l’ensemble de ces questions et de manière totalement indépendante. En effet, nous commercialisons des contrats Loi Madelin depuis longtemps et connaissons particulièrement bien l’environnent juridique, économique et social de cette enveloppe (personnellement depuis l’automne 1994).

Nous pensons être légitimes sur le sujet, et vous proposons un service unique :

La Consultation Patrimoniale® vous permet en 30 minutes de faire le point sur votre contrat :

  • Vous prenez rendez-vous en ligne,
  • Vous nous faites passer les pièces à étudier
  • Nous échangeons pendant 30 min en visio ou audioconférence
  • Vous pouvez bénéficier d’un CR écrit ou de l’enregistrement de la séance.
  • Vous savez quoi faire à l’issue.

Pour 60 € HT* vous avez l’avis d’un pro sur votre contrat, et vous saurez quoi faire, profitez-en !

 

*Tarif spécial confinement jusqu’au 2 juin

Espérant que cet article vous a apporté des éléments de réflexion, (comme les précédentes ?) n’hésitez pas à réagir par retour de mail, SMS voire même sur les réseaux sociaux. Dans l’attente, nous restons tous à votre disposition.


Les numéros à joindre : Tout le monde est disponible de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h30, mais aussi :

8h30-9H30 : Tiphaine : 06.76.60.90.47   tiphaine@montaignepatrimoine.fr

9h30-12h30 : 05.56.06.31.09 : elisabeth@montaignepatrimoine.fr

12h30-14h00 : Adrien :    adrien@montaignepatrimoine.fr

14h00-18h30 : 05.56.06.31.09 : elisabeth@montaignepatrimoine.fr

18h00-19h00 : Yann : yann@montaignepatrimoine.fr

19h00- 20h00 : 02.51.64.50.55 : Louis : louis@montaignepatrimoine.fr

 

 

A propos de l'auteur
Louis Alexandre de Froissard
Prendre rendez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *